PLANETE ODYSSEE

DROIT AU SOLEIL

Posted on: 23 juin 2009

Vous voyez cette maison bioclimatique et solaire totalement autonome en énergie, voire globalement productrice d’énergie sur l’année et située dans un quartier de Marseille :Maison bioclimatique à Marseille..

Plusieurs commentaires sont nécessaires :

1°) Bien qu’elle soit visiblement 100 % solaire, donc globalement productrice d’énergie sur l’année, elle peut quand même être une aberration environnementale si elle est construite avec des matériaux transportés de très loin.
Il faut en effet utiliser au maximum les matériaux locaux et ne faire venir que ce qui n’est pas produit sur place : doubles vitrages non émissifs, cables de cuivre et autres pour l’électricité, tuyaux pour les réseaux d’eau et d’égoût, et, bien entendu, capteurs solaires photovoltaiques et thermiques.
Le gros oeuvre, lui, devrait être en bois, s’il y a du bois localement, en pierres, s’il y a des pierres, en galets, en granit, en terre, en paille si ces matériaux sont présents et peuvent être mis en oeuvre etc….

2°) Il se trouve que dans le lotissement où cette maison doit être implantée et devant cette maison, il y aurait justement une rue au sud…

Vous le voyez, il n’y a pas d’arbres devant la maison… Mais surtout il n’y a pas de risque qu’il y ait un grand mmeuble, donc, pas de risques ad vitam aeternam qu’il y ait un jour des ombres portées sur les capteurs solaires thermiques, photovoltaiques ou même sur les vitres de la maison qui participent bien entendu au chauffage de la maison en hiver.

Car en hiver, quand on a besoin de chaleur, à 13 h et au plus haut de sa course, le soleil n’est qu’à 22 ° au dessus de l’horizon, notamment le 21 décembre.
Logiquement, c’est à ce moment-là qu’il a le plus de puissance et c’est donc autour de ce moment-là (entre 11 h et 15 h) qu’il faut être prêt à capter la chaleur solaire et les rayonnements solaires.

En résumé, le droit au soleil, c’est cela !…

Il ne suffit pas de trouver un terrain bien exposé plein sud, ce qui est déjà très difficile mais si votre voisin au sud plante un beau pin parasol à 2,5 m de votre clôture, vous pourrez installer un chauffage au fuel ou au gaz dans votre maison solaire, voire même jeter vos capteurs solaires à la poubelle car 75 % de l’année, sauf en été du 1er juin au 30 septembre, l’ombre du pin parasol fera en effet que les rayons du soleil ne pourront plus chauffer votre eau chaude…

Quant à vos capteurs photovoltaiques situés sur le toit, donc en hauteur, s’ils étaient quelques instants à l’ombre en hiver, ils produiraient bien évidemment beaucoup moins d’électricité mais comme la production électrique est vendue durant toute l’année et que la puissance énergétique du soleil est supérieure en été, les résultats resteront toujours intéressants malgré un peu d’ombre portée durant un mois, voire 40 jours maximum durant l’hiver, entre le 5 décembre et le 15 janvier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


    • fmr66: Bonjour, Nous testons comment fonctionne le blog de wordpress.
    • DROIT AU SOLEIL: Nous testons comment fonctionne les blogs de wordpress

    Catégories

    %d blogueurs aiment cette page :